Petits bateaux

Au pied d’Urca, le thermique de Botafogo, celui qui se glisse en fin de journée entre le Morro et le Pain de Sucre, vient de s’essouffler. Sur une eau devenue lisse, les uns derrière les autres, de petits navigateurs accrochés à la barre de leurs bateaux aux voiles faseyantes sont remorqués jusqu’au Iate Clube. Les quais sont remplis d’Optimistes, 470s, Dingues et Lasers qui sont rincés avant d’être rangés dans des hangars déjà bien remplis. En 2016 ces jeunes insouciants,  jouant de l’eau comme des enfants,  auront l’âge de participer aux JO. Les bouées des triangles olympiques seront mouillées dans cette baie de Guanabara dont ils savent tous les pièges. Il est donc fort à parier que les trois lettres B, R et A occuperont les premières places.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Brésil, Rio de Janeiro

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s